Je fais un don

Le “Beau modèle”

Partager ce contenu sur

Sommaire

Qui suivre ? Jésus ou Muhammad ? Les personnalités du Christ et du Prophète de l’islam sont bien différentes. Que connais-tu de leur vie et de leur enseignement ?

Jésus

« Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé »

Jean 3, 16.

Jésus affirme qu’il est le Messie envoyé par Dieu pour sauver le peuple d’Israël. Contrairement à ce que pensaient les juifs, il n’est pas venu les libérer de leurs oppresseurs sur la terre, mais il est venu les sauver de leurs propres péchés : « Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie » (Jn 14,6). Pour réaliser cette mission, il s’est offert en sacrifice pour racheter les fautes de l’humanité tout entière, même les tiennes. En effet personne ne peut se sauver lui-même du Mal et de la Mort.

Tu as donc toi aussi besoin d’un Sauveur ou bien penses-tu accéder au Paradis par tes propres forces et ton propre mérite ?

Comment Dieu fait homme s’offre en sacrifice pour te sauver ?

Jésus n’est pas un simple prophète. Il est la parole de Dieu, celle qui a créé toutes choses, aussi appelé le Verbe (Jean, 1, 1-14) existant de toute éternité. Le Coran lui-même le reconnaît, en considérant ‘Issa comme Kalima (la parole) d’Allah (sourate 4,171). C’est pourquoi les chrétiens l’appellent « Fils de Dieu » : il est la parole qui émane de Dieu, comme un fils émane de son père.

Mosaïque du St Sépulcre représentant la mise au tombeau du Christ

Comment Dieu se révèle-t-il aux hommes ?

Pour réaliser les œuvres du Père et sauver les hommes de leur péché, le Verbe s’incarne et prend la condition humaine en toute chose hormis le péché. Jésus le Messie n’est donc pas un homme qui se fait Dieu, mais Dieu qui se fait homme. Cela, Jésus-Christ le prouve par ses miracles. À plusieurs reprises Jésus guérit des hommes et des femmes de leurs infirmités corporelles ou spirituelles :

« Jésus interrogea [l’aveugle] : “Que veux-tu que Je fasse pour toi ?” Il répondit : “Seigneur, que je retrouve la vue !” Jésus lui dit : “Retrouve la vue. Ta foi t’a sauvé !” À l’instant même, il retrouva la vue et il suivit Jésus en rendant gloire à Dieu. »

(Lc 18, 40-43).

Le Coran atteste même qu‘Issa pouvait réaliser de tels miracles !

« Ô Jésus, fils de Marie rappelle-toi mon bienfait sur toi et sur ta mère quand Je te fortifiais du Saint-Esprit […]. Tu guérissais par Ma permission, l’aveugle-né et le lépreux »

(sourate 5, 110).

إِذْ قَالَ ٱللَّهُ يَٰعِيسَى ٱبْنَ مَرْيَمَ ٱذْكُرْ نِعْمَتِى عَلَيْكَ وَعَلَىٰ وَٰلِدَتِكَ إِذْ أَيَّدتُّكَ بِرُوحِ ٱلْقُدُس

وَتُبْرِئُ ٱلْأَكْمَهَ وَٱلْأَبْرَصَ بِإِذْنِى

Jésus est aussi réellement homme car Dieu a souhaité s’incarner pour sauver les hommes. Il ne le cache pas et l’assume :

« En tout cas, je vous le déclare : désormais vous verrez le Fils de l’homme siéger à la droite du Tout-Puissant et venir sur les nuées du ciel. »

(Mt 26, 63-64).

C’est pour cela que sa naissance est miraculeuse, comme le reconnaissent les Evangiles, mais aussi le Coran (sourate 3, 45.)

En conclusion, Jésus est donc à la fois Dieu et Homme. Il est l’incarnation de la parole de Dieu sur la terre, le Verbe éternel.

Ce n’est pas du blasphème : Ne crois-tu pas que rien n’est impossible à Dieu ?

Lui est-il donc impossible de s’incarner ?

 Dieu lui-même a prévu l’arrivée du Messie pour sauver les hommes :

« Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique […] non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé. »

(Jn 3, 16-17)

Ce n’est pas de l’association, Jésus ne se détache jamais du Père :

« Le Père et moi, nous sommes UN. »

(Jn 10, 30) 

« Celui qui m’a vu a vu le Père. […], le Père qui demeure en moi fait ses propres œuvres. »

(Jn 14, 9-10)

Ce n’est donc pas non plus du polythéisme car Dieu et Jésus ne font qu’un. En définitive, le Christ est la voie même pour aller vers Dieu :

« Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va vers le Père sans passer par moi »

(Jn, 14, 6).

Es-tu prêt à le suivre ?

Muhammad

À l’inverse du Christ, le prophète Muhammad est un homme parmi d’autres, et cela est assumé clairement dans le Coran :

« Je ne suis qu’un mortel semblable à vous »

(sourate 18,110).

 قُلْ إِنَّمَآ أَنَا۠ بَشَرٌۭ مِّثْلُكُمْ

Il se présente comme un simple mortel qui n’est issu d’aucune naissance miraculeuse. Il n’a pas de filiation avec les personnages de la tradition abrahamique et n’est pas issu de la terre du Peuple élu.   

Muhammad peut-il avoir la faveur de Dieu alors qu’il ne vient pas d’une lignée de Prophètes et que sa venue n’est pas annoncée par les prophètes antérieurs ?

Le prophète de l’islam affirme qu’il a été choisi pour recevoir le Coran incréé. Cependant, il ne connaît pas tout d’Allah. Dieu est distant avec lui et ne lui révèle pas sa nature ni toutes ses intentions :

« Et je ne vous dis pas que je détiens les trésors d’Allah, je ne connais pas l’Inconnaissable, et je ne dis pas que je suis un Ange ; et je ne dis pas non plus aux gens, que vos yeux méprisent, qu’Allah ne leur accordera aucune faveur ; Allah connaît mieux ce qu’il y a dans leurs âmes. »

(sourate 11, 31).

وَلَآ أَقُولُ لَكُمْ عِندِى خَزَآئِنُ ٱللَّهِ وَلَآ أَعْلَمُ ٱلْغَيْبَ وَلَآ أَقُولُ إِنِّى مَلَكٌۭ وَلَآ أَقُولُ لِلَّذِينَ تَزْدَرِىٓ أَعْيُنُكُمْ لَن يُؤْتِيَهُمُ ٱللَّهُ خَيْرًا ۖ ٱللَّهُ أَعْلَمُ بِمَا فِىٓ أَنفُسِهِمْ ۖ إِنِّىٓ إِذًۭا لَّمِنَ ٱلظَّٰلِمِينَ

Pourquoi Allah ne se révèle-t-il pas directement à Muhammad comme à Moïse ?

De plus, Muhammad alors qu’il a été élu par Allah, ne sait pas ce qui est réservé pour lui. Il ne connaît pas tous les tenants et les aboutissants de sa mission, il ne connaît pas la volonté de son dieu :

« Par Allah, bien que je sois le messager d’Allah, j’ignore ce qui m’arrivera, tout comme toi. »

(Sahih Boukhari, vol.9, livre 87, n°145).

Le Coran et la Sunna font de Muhammad le « beau modèle », le modèle à suivre pour être un bon musulman :

« votre compagnon Muhammad ne s’est pas égaré et n’a pas été induit en erreur, il ne prononce rien sous l’effet de la passion »

(sourate 53, 2-3).

مَا ضَلَّ صَاحِبُكُمْ وَمَا غَوَىٰوَمَا يَنطِقُ عَنِ ٱلْهَوَىٰٓ

Comment un homme qui est pécheur peut-il être considéré comme prophète ?

Comment cela peut-il venir de dieu ?

Enfin, Muhammad lui-même n’est pas certain de son rôle : d’un côté il explique qu’il n’est qu’un messager parmi les autres prophètes et que son rôle n’est que celui d’un avertisseur explicite.  

De l’autre pourtant, la Sunna lui fait une place très particulière qui dépasse le rôle du simple transmetteur. Il est associé à Allah en certain point

Allah et son messager verront vos actions”

(sourate 9, 94).

وَسَيَرَى ٱللَّهُ عَمَلَكُمْ وَرَسُولُهُ

Sa vie est donnée en exemple pour tous les musulmans ; et son nom est béni par une invocation spécifique :

« Quiconque obéit au prophète obéit certainement à Allah »

(sourate 4, 80).

مَّن يُطِعِ ٱلرَّسُولَ فَقَدْ أَطَاعَ ٱللَّهَ

Prenez-vous à votre compte tous les faits et gestes du prophète de l’islam ?

Qui donc est réellement le « Beau Modèle » qui nous révèle le Dieu d’Amour ?

Tableau de la résurrection de Jésus-Christ délivrant Adam et Eve des enfers

Pour aller plus loin :